Fabrication de feuilles de cire lisses

Suite aux problèmes d’adultération des cires gaufrées du commerce (voir ICI et LA), je vais tester l’amorçage de mes cadres à l’aide de feuilles de cire lisses issue de mes opercules.

A bien y réfléchir, les cires gaufrées  me paraissent de plus en plus être une fausse bonne idée pour au moins 3 raisons:

*introduction de cires douteuses dans les ruches (composition et résidus)

*taille des cellules non-adaptées:  Les cires gaufrées du commerce vendues en Belgique varient de 750 à 780 cellules/dm², alors que les constructions naturelles dépassent les 830 cellules/dm² pour atteindre parfois 850. Cela vient d’un postulat que des abeilles plus grosses seraient plus rentables. Par contre, qui dit plus de place dans les cellules, dit plus d’espace disponible pour la reproduction de Varroa ! Il vaut mieux une petite abeille en pleine forme qu’une grosse virosée! Plutôt contre-productif…

*il est bien connu que des abeilles cirières inoccupées favoriseraient la fièvre d’essaimage. Autant les mettre au travail! 😉

Voici en vidéo ma première approche:

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

3 reflexions sur “Fabrication de feuilles de cire lisses

  1. PROST

    Bonjour Fred,

    Des techniques respectueuses des abeilles.
    Merci pour ce partage.

    Alain.

    Partager , c’est à cela que l’on reconnait les gens compétants.

  2. fasolo

    Pour les hausses je mes des amorces et alternant cadre étirer et cadre amorcé.
    En plus de cette façon elle stock le miel dans ceux déjà étirer et de ce faite elle ont la nourriture a porté de main pour étirer les amorces

  3. jihem

    Bonjour,
    j’utilise un procédé plus simple : je coule 10gr/dm² directement sur du papier-cuisson, lequel est posé sur un petit coffrage en styrodur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *