Fonte des cires d’opercules

Cela faisait + de 2 saisons que j’accumulais les opercules dans des seaux…comme c’est le travail hivernal par excellence, il était grand temps de s’y mettre!

Par manque de temps en saison, je n’avais pas rincé les opercules à l’eau avant stockage…Il a donc fallu commencer par cette étape importante. En effet, le mélange miel + opercules présente le désavantage de figer en bloc +/- important (en fonction de l’efficacité de l’égouttement des opercules) dans le fond des seaux et surtout la fonte dans de l’eau sucrée rend la cire granuleuse lors de la mise en lingots

Le rinçage s’effectue à l’eau tiède pour pouvoir démouler les seaux (mélange opercules + miel cristallisé) et de permettre la bonne dissolution du miel résiduel.

La cire est ensuite rincée plusieurs fois à l’eau froide puis égouttée.

La fonte est effectuée dans la foulée, ici en l’occurrence, le jour de la nouvelle année! 😉

Toujours mon vieux fût et mon feu de bois! J’utilise toutes les chutes de fendage et écorces comme combustible; c’est de l’énergie gratos! 😉

30-40 litres d’eau portée à ébullition et c’est parti!

La cire avant figeage…

Et le lendemain, après démoulage!

Un petit coup de séchage à l’intérieur!

L’étape suivante est réalisée par mon cirier à qui j’ai confié le travail de gaufrage!

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

4 reflexions sur “Fonte des cires d’opercules

  1. Dreesen

    Toujours au top, par contre tu n’as donc plus de grattage…? et peux tu nous dire si tu mets un fond d’eau dans les seaux pour faciliter le démoulage?

    Les reines de St Genes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »