News du rucher

Alors que les extractions-mises en pots se poursuivent, il n’y a pas grand chose à voir au rucher. Nous sommes en plein trou de miellée et les ruches tournent au ralenti. De plus, avec cette sécheresse persistante, ça n’arrange rien…


Les élevages continuent également avec une série de reines en partie pour faire des colonies SDI pour le projet Arista.


Mes essais avec les cires continuent. J’ai retiré un seul cadre complètement construit en mâles, ce n’est pas grave, il sera découpé et il y a de fortes chances qu’il soit alors reconstruit en cellules d’ouvrières (la saison avance…). La technique des amorces permet de bien voir la différence de couleur entre la cire du commerce et la cire native. Certains vendeurs mettent en avant le caractère « bien jaune » de leur cire comme gage de qualité alors que c’est tout le contraire. Plus une cire est vierge, plus elle est blanche. Une cire plus foncée n’est pas forcément « mauvaise », cela traduit juste qu’elle a été dans le circuit plus longtemps et que les risques de contamination augmentent à chaque cycle.

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

2 reflexions sur “News du rucher

  1. Tim Van Wynsberghe

    Bonjour Frédéric, tout d’abord je tiens à te dire merci pour le temps que tu passes à rédiger et richement illustrer ces posts. C’est du boulot ! J’ai une question à propos des cadres amorcés et filés. Comment t’y prends tu pour découper par exemple les bâtisses en mâle et garder la fonctionnalité des fils? Cordialement

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Bonjour Tim ! Merci pour les compliments, c’est ça qui m’encourage à continuer !
      Pour la découpe des cires, un couteau bien aiguisé suffit à couper les parties construites en mâles. La plupart du temps, j’enlève carrément le cadre, je le gratte bien, je retends les fils au besoin et je remets une amorce. Si moins d’un tiers du cadre est en mâles, je laisse comme ça, les abeilles savent mieux que nous ce qu’elles doivent faire ! A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *