Arista Bee Research: une abeille résistante au Varroa

L’abeille européenne n’est pas (encore) en mesure de faire face à cet acarien car celui-ci est le parasite naturel d’une autre espèce d’abeille, Apis cerana. L’acarien affaiblit directement l’abeille en suçant son hémolymphe (=le sang des insectes), mais il lui cause aussi de graves dommages en propageant des virus et des bactéries.

L’acarien Varroa destructor semble de plus en plus difficile à contrôler ; plusieurs traitements sont nécessaires par an, ce qui est plus que par le passé, et les traitements deviennent moins efficaces (les acariens développent une résistance). Les traitements affectent également l’abeille elle-même, ce qui contribue négativement à l’état de santé des colonies.

Ceci nous mène à la question « que pouvons-nous faire??? »

Je vous invite à cliquer sur le bandeau ci-dessous pour découvrir le site web de la Fondation et prendre mesure de l’importance du travail accompli et à venir.

En ce début d’année 2017, j’intègre la Fondation Arista! J’espère contribuer de manière efficace à ce beau projet! La Fondation est « à but non lucratif » et les résultats seront « opensource » mais le fonctionnement d’une telle entreprise nécessite des fonds. De mon côté, comme bénévole, j’investirai du temps (sans doute beaucoup…) et je planifie l’achat de ruchettes de fécondation supplémentaires (+/- 250€). Si vous voulez vraiment aider les abeilles et contribuer à leur offrir un avenir un peu moins sombre, les dons à la Fondation sont les bienvenus! Pour contribuer au projet, c’est ICI

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail