Investissement à la miellerie

Gros investissement pour encore améliorer la qualité de mon miel crémeux et alléger un peu mon travail: un mélangeur automatique! Longtemps que j’en rêvais de cette « creaming machine »! 🙂

mélangeur-creaming-machine-miel-lyson mélangeur-creaming-machine-miel-lyson mélangeur-creaming-machine-miel-lyson mélangeur-creaming-machine-miel-lyson

La machine en fonctionnement:

 

Bye bye la perceuse et la queue de cochon!!!! 😀

Facebook twitter reddit pinterest linkedin mail

15 reflexions sur “Investissement à la miellerie

  1. FLORENT

    Bonjour,
    peux tu me donner un retour d’utilisation sur ton mélangeur?
    Je souhaite faire l’acquisition d’un mélangeur mais il y a plusieurs modéles sur le marché avec des systèmes d’hélices différents, celui ci me plait bien car il semble bien passer sur les bords.

  2. Max

    Bonjour,

    Comment fais-tu pour écumer le miel sur toute sa surface dans le mélangeur automatique car il me semble qu’une partie du couvercle en plexiglass est fixe, et on ne peut pas enlèver le bloc moteur ?

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Bonjour,
      Avant, j’écumais la moitié « accessible » à plusieurs reprises jusqu’à enlèvement complet de l’écume. A présent je n’écume plus, je veille juste à ne pas prendre l’écume quand je mets en pots. Les derniers kgs sont pour moi ou redonnés aux abeilles! 😉

  3. Sylvain

    Salut Fred,
    Toujours contant de ton investissement? Je n’arrives pas à voir le modèle que tu as acheté? C’est le simple ou double cuve? 50 ou 100kg?
    Sylvain

      1. Sylvain

        Chez moi beaucoup d’aubépines avec un peu de colza et cerisier au printemps donc je pensais partir sur un simple cuve et j hésite entre 50 & 100kg (à terme je devrais avoir maximum je devrais avoir 300kg)
        Hâte de voir une nouvelle vidéo;)

      2. Nicolas

        Bonjour Fred,

        Tout d’abord, merci pour tout le partage de connaissances et d’expériences! Je pense avoir progressé grâce à toi!
        Pourrais-tu me dire pour quelles raisons tu regrettes de ne pas avoir pris le double cuve? Tu as déjà eu de la cristallisation grossière avant que le miel n’ait pris?
        De mon côté, je réfléchis à m’équiper d’un double cuve dans le but de pouvoir refondre du miel cristallisé grossièrement en seau (après éventuellement passage à 35-40° pendant quelques heures) avant de mélanger.
        Est-ce que c’est une bonne méthode selon toi (en veillant bien sûr au temps et à l’intensité de chauffe) ?

        Merci d’avance, bonne continuation et bonne saison!

        Nicolas

        1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

          Bonjour,
          C’est surtout pour le colza. Quand il prend, il s’épaissit très fort et c’est un problème pour la mise en pot. Un petit coup de chaud aide beaucoup à ce moment-là. Et en simple cuve, je dois chauffer toute la pièce…
          Sinon, je ne suis pas adepte du défigeage après coup, mes quantités produites ne le justifient pas. Ce n’est pas pareil pour ceux qui font des tonnes bien entendu.

  4. Gilmaire

    Bonjour,

    Pour un miel crémeux avec mélangeur automatique, combien de temps de mélange/jour préconisez-vous ? D’avance merci pour votre réponse et vos articles tous plus passionnants les uns que les autres.

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Bonjour,
      Ce n’est pas le temps qui importe mais l’évolution du miel (consistance, coloration,…); ça peut aller très vite ou très lentement selon le type de miel. A+

  5. Félix

    Je viens d’acheter la baratteuse Lyson 200 litres double paroie et je suis déçu.

    Le moteur réchauffe le miel et la cuve isolée maintient le miel à 26 degrés. La chaleur du réducteur semble se transférer au miel par la tige et les pales du mélangeur. Ce miel trop chaud refuse de cristalliser donc de baratter. Le miel devrait être entre 14 et 18 degrés pour une cristallisation fine et rapide.

    J’ai essayé de réduire les cycles d’opération et d’abaisser la température de la pièce à 10 degré Celsius mais rien à faire … la cuve isolée maintient le miel trop chaud.

    Après deux semaines, je n’ai toujours pas de miel à mettre en pot!

    J’attend des nouvelles de la compagnie pour des explications. Je ne peux pas croire que je suis le premier à rencontrer ce problème…

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Salut! C’est très étonnant car pour réchauffer du miel, il faut apporter énormément d’énergie. Tu es certain qu’il n’y a pas un défaut dans la double-enveloppe qui réchaufferait le miel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *