Les serres Royales de Laeken (Belgique)

Attenantes au domaine du Château de Laeken, où réside le couple royal (Philippe et Mathilde) , les Serres Royales de LAeken sont une merveille d’architecture de métal et de verre.

Elles furent dessinées par l’architecte Alphonse Balat, à la fin du 19e siècle, à l’initiative de Léopold II en 1870.

Le Château de Laeken et l’entrée du domaine: le ton est donné avec ces splendides alignements
de Magnolias
Serres Royales de Laeken

Serres Royales de Laeken

Le Château est entouré d’un parc parfaitement entretenu. Difficile de croire que ce domaine est au centre  de Bruxelles!
Serres Royales de Laeken

Serres Royales de Laeken

En 1873, l’architecte Alphonse Balat conçoit pour le Roi Léopold II un complexe de serres qui complète le Château de Laeken, réalisé en style classique. Le complexe revêt l’apparence d’une ville de verre implantée dans un paysage vallonné. Il est caractérisé par des pavillons monumentaux, des coupoles de verre, des larges galeries qui parcourent le terrain comme des rues couvertes.

Les serres ont surtout inspiré la nouvelle architecture belge de cette époque. Leur rayonnement s’est propagé, avec l’Art Nouveau, à travers le monde entier.

Les Serres royales comptent parmi les principaux monuments du 19e siècle en Belgique. Elles ont été entièrement édifiées en métal et en verre, ce qui représentait pour l’époque une innovation spectaculaire.

Serres Royales de Laeken

Serres Royales de Laeken

Serres Royales de Laeken

Serres Royales de Laeken
Les Serres abritent une importante collection de plantes et de fleurs, notamment exotiques, dont une très importante collection de camélias.

L’actuelle collection de plantes des Serres de Laeken a une triple valeur exceptionnelle. Tout d’abord, certaines plantes appartenant aux plantations originelles de Léopold II existent encore. D’autre part, les plantations actuelles répondent toujours, dans leur ensemble, à l’esprit qui présida aux plantations d’origine. Enfin, les Serres royales contiennent encore énormément de plantes rares de grande valeur.

Des Camelias…

Serres Royales de Laeken

 Des fougères arborescentes (Cyathea cooperii)

Serres Royales de Laeken
Tout est tracé au cordeau…

Serres Royales de Laeken

Les azalées: fleuron hoticole de la ville de Gand…

Serres Royales de Laeken
Ambiance « jungle »

Serres Royales de Laeken

Les différentes serres sont reliées entre elles par des passages étroits ornés d’une impressionnante collection de Fuschias et de Pelargoniums.

Serres Royales de Laeken

Serres Royales de Laeken

La visite des Serres Royales de Laeken se termine dans le « Jardin d’Hiver », lieu privilégié accueillant les diverses manifestations et soirées de gala de la Famille Royale Belge. Cette immense serre en coupole abrite de magnifiques spécimens de palmiers, dont certains centenaires ou d’autres particulièrement rares comme le Phoenix nabonnandii (hybride entre P.canariensis et P.robelenii)
Au sujet de cet hybride, voici ce que Frédéric Tournay en dit: « Dès la fin du XIXe siècle, Paul Nabonnand (1858-1936) expérimente des hybridations dans son jardin du « Cottage » au Golfe Juan. Le « Phoenix canariensis species » naît du croisement entre le Phoenix canariensis et le Phoenix reclinata. L’hybride aux « palmes plus longues et au port plus gracieux » pousse vigoureusement, atteignant 5 à 6 mètres de hauteur en trente-cinq ans. Vers 1915, Paul Nabonnand féconde, non sans difficulté, les fleurs d’un des « Phoenix canariensis species » avec du pollen de Phoenix roebelenii. A cause du décalage de floraison existant entre les deux palmiers, le pollen doit être conservé d’une année sur l’autre et deux tentatives sont nécessaires. Il nomme l’hybride issu du croisement Phoenix nabonnandii, et présente son plus bel exemplaire aux Floralies internationales de Gand en 1933. Il y reçoit le premier prix pour ce palmier nouveau. En remerciement, Paul Nabonnand l’offre à la Reine Elisabeth de Belgique, lors de son passage à l’exposition le 28 avril. Le palmier est planté dans les serres royales de Laeken à l’emplacement indiqué par l’horticulteur français. Il est encore présent aujourd’hui dans le jardin d’hiver. Ce sujet, le seul recensé en Europe, possède un stipe arqué de 25 cm de diamètre et de 5 m de hauteur qui doit être soutenu pour éviter qu’il ne s’effondre. De sa couronne de palmes, fournie et très vaporeuse, émergent régulièrement des inflorescences » .

Serres Royales de Laeken

De beaux bananiers!
Serres Royales de Laeken

Un magnifique exemplaire de Livistona australis
Serres Royales de Laeken

Le Phoenix « nabonnandii »
Phoenix nabonnandii aux Serres Royales de Laeken

Ambiance reposante et propice à la rêverie…
Serres Royales de Laeken

Serres Royales de Laeken

Serres Royales de Laeken

Serres Royales de Laeken

Ouvertes au public une quinzaine de jours par an seulement, toujours à la même période, c’est l’occasion de découvrir un des monuments les plus remarquables du patrimoine belge et d’y admirer les collections de plantes et de fleurs exotiques.

Pour plus de renseignements http://www.monarchie.be

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail