Mon jardin en 2008

La façade de la maison avec les classiques mais efficaces Calibrachoa »million bells », ils ont carrément fait table-rase des Bidens qui les accompagnaient!! Les Brugmansia ont été remplacés par deux potées de Dasylirion wheelerii, rien à voir mais nettement moins exigeants!
façade fleurie avec callibrachoas million bells

Dasylirion wheelerii

Après un hiver calme climatologiquement parlant, rien de bien neuf dans le jardin cette année pour cause de problèmes personnels…Tout pousse correctement malgré le manque d’été à l’exception du Sabal « palmetto » planté la saison passée et qui continue son inexorable déclin. Pertes de cet hiver: Butia odorata, deuxième essai, deuxième échec! A mon avis, ce palmier présente un manque de rusticité spécifique. Butia eriospatha est mort également mais le mauvais état du système racinaire en est plus que probablement la cause. Vues d’ensemble…
palmiers et bananiers en Belgique

palmiers et bananiers en Belgique

null

Brahea, Musa basjoo, Butia gigantea

Toujours le grand vainqueur en terme de rapidité de croissance, ce Trachycarpus fortunei
Trachycarpus fortunei

En fleur…
Trachycarpus fortunei

Le même en 2004…
null

Le Brahea armata toujours aussi magnifique et bien bleu! La base s’épaissit bien…Malheureusement le gros Albizzia commence à lui faire un peu trop d’ombre, il faudra impérativement agir sous peine de voir dépérir ce palmier avide de soleil.
Brahea armata Belgique

Brahea armata Belgique

Butia capitata
, en forme! Un fidèle depuis 10 ans maintenant…
Butia capitata Belgique
Tentative de floraison du Chamaerops ‘cerifera’, tentative avortée…
Chamaerops cerifera

La base du Jubaea « fut métallique 110 litres »atteint maintenant un bon 140 cm de circonférence, c’est grosso modo 40 cm de plus qu’à sa plantation en 2006! Lent le Jubaea…??
Jubaea chilensis fut

Jubaea chilensis

Jubaea « racines nues » (photo de gauche) planté en 2004 a retouvé un rythme de croissance normal. On distingue derrière lui un nouveau venu, planté en 2007: Butia sp.gigantea
Jubaea chilensis

Butia sp.gigantea a passé son premier hiver sans encombre et sans protection.
Butia gigantea

Nouveau venu en pleine terre, ce beau Trachycarpus wagnerianus, cultivé en pot depuis les premiers stades
Trachycarpus wagnerianus

Trachycarpus wagnerianus

ici avec son encombrant voisin Tetrapanax papyfera
Trachycarpus wagnerianus et Tetrapanax papyfera

Place aux autres familles botaniques avec ce superbe Leycestera formosana
Leycestera formosana

Leycestera formosana

Le très toxique Phytolacca americana
Phytolacca americana

Acanthe, Leycestera et Sabal minor
Acanthe, Leycestera, Sabal minor

Arisaema fargesii occupe maintenant plusieurs mètres carrés de sous-bois!
Arisaema fargesii

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail