Printemps 2019: News du rucher

La miellée a enfin débuté aux environs du weekend de Pâques (21 avril) avec des températures franchement estivales! Contre toute attente, ce n’est pas le colza qui donne mais bien les pissenlits!

Le colza a été très impacté par les méligèthes (voir http://blog.exometeofraiture.net/blog/2019/03/28/colza-et-meligethes/ ) cette année dans la région et certaines parcelles sont à peine jaunes tellement les dégâts sont importants!

Les abeilles ne sont pas toujours intéressées par le pissenlit mais cette année, pas de doute, ça donne! L’odeur (pas trop ragoutante à mon goût) et la couleur des cadres ne trompent pas!

Malheureusement et comme chaque année, certains fermiers ne savent pas attendre 2 ou 3 jours et fauchent les prairies en pleine floraison…

Ces apports importants en nectar et pollen permettent au colonies un bon développement mais certaines ont été au bord du blocage de ponte! La pose d’une deuxième hausse a d’ailleurs été nécessaire pour certaines ruches.

Je termine la livraison de mes ruchettes dont certaines ont du être bien dégraissées en abeilles afin de permettre leur transport sans risque d’étouffement!

La suite s’annonce un peu moins bonne point de vue météo avec un petit coup de mauvais temps le weekend du 27 avril. Mais ce ne sera pas plus mal, il faut de l’eau pour contrer la sécheresse persistante! Cela permettra également aux abeilles de bien gérer leurs espaces de stockage avant la suite de la miellée.

La vidéo à l’arrache qui va avec! 😉

Facebook twitter google_plus reddit pinterest linkedin mail

12 reflexions sur “Printemps 2019: News du rucher

  1. Claudy Laurant

    Bonjour Fred.
    Les goûts et les couleurs , ça ne se discute pas.
    ça sent super bon le pissenlit. Et c’est signe que ça mielle.
    Continue tes excellentes vidéos.

  2. michel

    merci fred pour cette vidéo sur le colza peux tu nous dire quelle matière active les agriculteurs emploient pour lutter contre les meligethes/ merci

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Ces ravageurs ont développé des résistances aux pyréthrinoïdes (cyhalothrine, cyperméthrine, deltaméthrine…). Les néonicotinoïdes sont interdits en Région wallonne. Les produits utilisables contre méligèthes ayant encore une efficacité sont le tau-fluvalinate (Mavrik, Evure), l’esfenvalérate (Sumi Alpha), l’indoxacarbe (Steward), le phosmet (Boravi) et la pymetrozine (Plenum, dont c’est la dernière année d’utilisation). Chacun de ces produits ne peut être utilisé qu’une seule fois dans la culture ; si un traitement insecticide a déjà été réalisé, il faut utiliser un autre produit pour varier le mode d’action et respecter la réglementation.

  3. Liechtele Michel

    Ou les deux …je suis de ton avis c’est pas mon odeur préférée pour le miel .. belles photos merci encore pour ton petit reportage à bientôt aux journées Beebox ..Michel

  4. Olivier V

    Bonjour,

    Idem chez moi (Metz – Moselle) : la cire d’opercule des cadres est jaune comme…
    Peut-être as tu à faire à une variété de colza qui n’est plus mellifère, comme chez moi ?

    Et le mauvais temps arrivé hier est parti pour durer une bonne semaine vu les prévisions. Mais oui il faut de l’eau ; pour l’instant c’est surtout du gris…

  5. Costa Vivien

    Hello merci Fred pour l’article ,je confirme elles sont sur le pissenlits au taquets cette année et pour moi le colza c’est réglé y en a pas lol;;;

  6. cordier remi

    Cultivateurs ou empoisonneurs on ce pose la question??????
    L’ensilage de maïs est à la mode,qui donne du lait impropre à la consommation,ne sert qu’à
    fabriquer de la poudre de lait pour nourrir les petits veaux.
    Merci à toi FRED.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *