Conserver la fertilité du sol de la serre

En hiver, j’effectue plusieurs arrosages afin de correctement réhydrater le sol de la serre; la sécheresse et l’excès de chaleur sont en effet préjudiciables à sa fertilité. Une fois la terre bien réhumidifiée, je gratterai superficiellement et apporterai une bonne couche de compost et de fumier décomposé. Ensuite viendra une épaisse couverture de broyats végétaux qui constituera une barrière efficace contre l’excès d’évaporation. S’il y a de la neige cet hiver, j’en déplacerai également un maximum dans la serre.

La terre sous une serre, ça s’entretient encore plus qu’en plein vent! On voit encore trop souvent des sols sans vie, secs et poussiéreux…réduits à néant en l’espace de quelques années! Un sol riche et fertile est un sol vivant, et sans eau, rien n’est possible; les vers, bactéries, champignons et toute la faune épigée utile ont besoin d’eau pour se développer. On a parfois tendance à l’oublier.

De belles récoltes saines sont à ce prix!

Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

2 reflexions sur “Conserver la fertilité du sol de la serre

  1. Caullireau Florent

    Bonjour Fred, très bonne idée ton sujet sur la fertilité du sol sous serre ! Perso je débâche carrément, car j’habite en montagne et ça évite aussi que le poids de la neige endommage cette dernière.
    Si la fertilité des sols t’intéresse je te conseil la chaîne YouTube ver de terre production ! C’est une mine d’informations sur les sols vivants et l’agriculture du future!

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Salut. Trop compliqué et trop long ici de débâcher…c’est vrai que c’est la solution idéale et en montagne, je comprends d’autant plus! 😉
      Dans mon cas, le sol est bien réhumidifié et les vers sont au boulot. Je suis en non-travail du sol depuis 5 ans dans la serre et franchement c’est top!
      A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »