Elevage de reines et folles bâtisses

Tout le monde a déjà eu cette désolante expérience de retrouver ses belles cellules royales d’élevage complètement enclavées dans des folles bâtisses. Et parfois, cela arrive bien avant la mise en place des bigoudis de protection! Il faut alors jouer les dentellières et user du scalpel ou de la paire de ciseaux pour les dégager…avec tous les risques que cela comprend!

Ce phénomène se produit à la moindre miellée et on ne peut pas faire grand chose pour l’éviter. L’ajout simultané de cadres à construire ne m’a jamais semblé être une solution efficace…

Cette année, à la faveur d’un changement de format de mes cadres d’élevage, j’ai remarqué qu’en réduisant fortement l’espace sous les cellules royales, on diminuait très significativement les folles bâtisses! Certes, il faut laisser la place aux cirières pour ériger les cellules et pouvoir les operculer mais la présence d’une latte +/-1.5cm sous l’extrémité des cellules empêchent l’étirement de rayons parasites.

Plusieurs essais en cadre de hausse avec une ou 2 barrettes ont permis de bien faire la comparaison. Avec une seule barrette, beaucoup de folles bâtisses. Avec 2 , aucune!

Ci-dessous, des cellules à J+4/+5 en pleine miellée de châtaignier.

 

Facebook twitter google_plus reddit pinterest linkedin mail

2 reflexions sur “Elevage de reines et folles bâtisses

  1. DELTOUR J LUC

    l’autre jour,j’ai introduit une reine fecondée carnica,sur une ruche orphelinée sur trois cadres de couvains,elles me l’on tuée . j’ai ouvert une semaine après ,il y a des cellules royales de partout. donc je laisse ainsi

  2. Lejeune Daniel

    Bonjour

    Je place une grille a reine dès quelle ont fermé les cellules et mis les bigoudis
    @+ Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *