2019: année du frelon asiatique?

Débarquement annoncé du frelon asiatique (Vespa velutina) dans une bonne moitié de la Belgique cette année. Il est à présent signalé dans le Hainaut, dans les 2 Flandres, en Province d’Anvers et dernièrement vers Namur! Il y a fort à parier que 2019 verra ma première confrontation avec l’envahisseur.

Carte de progression en Wallonie, la partie flamande du pays est à présent entièrement colonisée et des débordements vers les Pays-Bas sont d’ores et déjà signalés.

Situation en Flandre (source observations.be)

 

Progression depuis le point zéro en 2004 (nb: le front a encore progressé depuis cette dernière mise à jour du 20/08/2018 comme le montrent les 2 cartes d’observations régionales ci-dessus)

 

La situation s’annonce donc fort compliquée à l’avenir et la lutte s’avère bien dérisoire au regard de la dynamique de la bestiole. Fin août, j’ai eu l’occasion de les voir en action dans une région bien infestée; les Côtes d’Armor en Bretagne. On connait la prédation exercée devant les ruches mais là, j’ai pu observer leur manège sur les zones de butinage de nos abeilles. Et ils sont efficaces… Un lierre avec des abeilles, une dizaine de FA qui patrouillent…et qui font « mouche ». Un bosquet d’origan, 4-5 abeilles occupées à récolter et un frelon qui débarque et en choppe une au passage. Partout où j’ai mis les pieds dans cette région et où j’ai vu des abeilles en butinage, j’y ai également croisé le FA. De quoi se poser de sérieuses questions sur l’avenir de l’apiculture. Comme si on avait besoin de cela en plus du reste…

Ci-dessous un frelon asiatique qui sirote du nectar d’Hedychium en attendant de la protéine, il captera une abeille quelques secondes plus tard…

Même si on n’arrivera pas à éradiquer le FA, il est important de bien observer son rucher afin de détecter les premières attaques. Au début, ce ne sera sans doute pas très impressionnant d’où la nécessité de passer du temps devant les ruches et ne pas conclure trop vite à l’absence du prédateur! Chaque nid repéré et détruit est un nid de moins! Si ça peut alléger quelque peu la pression sur nos abeilles, c’est déjà ça de pris!

Que faire en cas de découverte?

 

***Essayer de le photographier et envoyer les photos par e-mail ( m.deproft@cra.wallonie.be )

Ne pas hésiter à contacter le CRA-W pour toute observation, ils sont habilités pour la destruction des nids!! 

Voir également ICI

 

***Merci également à ceux qui observent du frelon asiatique de bien vouloir encoder leurs trouvailles sur le site observations.be
Je peux encoder pour vous mais il me faut la date, l’endroit exact, idéalement une photo et votre nom.
Merci!
nb) il n’y a encore aucune observation encodée pour l’axe Mons-Charleroi-Namur… 

Compléments d’information:

Bilan des connaissances sur l’invasion du frelon asiatique par l’experte du Muséum National d’Histoire Naturelle

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *