La magie du colza

L’effet magique du colza quand les conditions sont bonnes! 😀 Il suffisait d’un peu de pluie et des tempĂ©ratures clĂ©mentes pour dĂ©clencher la miellĂ©e! Comme je l’avais espĂ©rĂ©, prĂ©vu et anticipĂ©: ça pisse au nectar!

Les hausses de ce matin avec quelques alvĂ©oles remplies sont Ă  prĂ©sent presque pleines (7cadres/9 donc +/- 7-8 kgs) et cela nĂ©cessite de doubler les hausses sur les colonies les + travailleuses. Evidemment, ce n’est que du nectar (50-80% d’eau!) que les abeilles vont Ă  prĂ©sent Ă©vaporer jusqu’Ă  l’obtention du miel mais la dynamique est lĂ !

Le matin; quelques alvĂ©oles de nectar…

L’aprĂšs-midi, hausses pleines d’abeilles…

…et de nectar!

Evidemment, dans ces conditions, plus assez de place dans les mini+ aprĂšs une seule journĂ©e de miellĂ©e et les vellĂ©itĂ© d’essaimage vont apparaĂźtre…

La saison « hard » commence! 😀
(DĂ©solĂ© pour la qualitĂ© des photos, mais travailler proprement dans ces conditions est impossible…smart phone plein de jus! 😉 )

Un ocĂ©an jaune…et le rucher au milieu!

 

 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

2 reflexions sur “La magie du colza

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Bonjour! Ce miel demande beaucoup plus d’attention. Je ramĂšne les hausses au tout dĂ©but d’operculation et je parfais le sĂ©chage en chambre chaude. A l’extraction, je filtre avec le nylon Ă  plus grosses mailles pour Ă©viter le colmatage par les cristaux de sucre en formation. Ensuite, travail du miel dans le malaxeur 200kgs et mise en pot sans tarder dĂšs que la consistance crĂ©meuse est atteinte. Il faut ĂȘtre attentif et trĂšs rĂ©actif, le colza, ça se mĂ©rite! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *