Retrait des lanières, isolation et comparaison des populations

Après 12 semaines de traitement, il était temps de retirer les lanières d’Apivar des ruches et des ruchettes. J’ai choisi un bel après-midi avec (encore!) de nombreuses sorties des abeilles afin de ne pas trop les déranger. D’ici 3 semaines, je referai des comptages de Varroa via les tiroirs de fond de ruche afin de savoir où en l’infestation. Ce comptage permettra de décider s’il faut un traitement d’appoint par dégouttement d’acide oxalique au mois de décembre.

Le retrait des lanières permet également de passer en revue l’ensemble des ruches, ruchettes et nucleis afin d’en apprécier la population avant l’hivernage proprement dit.

Cette période de l’année est à haut-risque pour nos abeilles et il y a lieu de soigner l’hivernage si l’on veut éviter de la « casse »! J’hiverne en ruches Nicot simples ou cloisonnées, en ruches polystyrène (Lyson), en ruchettes bois et polystyrène et en mini+ polystyrène. Des différences sont déjà notables en terme de population! Le polystyrène s’en sort le mieux avec des populations débordantes. Le bois fait presque aussi bien que le polystyrène mais l’échantillon n’est pas représentatif. Les ruches Nicot cloisonnées montrent de bonnes populations, sans excès toutefois. Et enfin, les ruches de production Nicot montrent des populations relativement moyennes malgré les efforts d’isolation que j’y ai apportés.

Les lanières usagées…

Ruches Nicot de production avec leur isolation

 

 

Ruche Nicot cloisonnée (2X5 cadres)

Ruchettes polystyrène

 

Mini+ Polystyrène

Ruches de production en Polystyrène Lyson

 

 

 

Facebook twitter google_plus reddit pinterest linkedin mail

10 reflexions sur “Retrait des lanières, isolation et comparaison des populations

  1. Dédé

    Ooops, avais pas cliqué sur l’ image, lol

    Dans mes ruches, j’ ai placé un stérodur de 20mm en ép, avec une découpe centrale pour le pain de candi qui viendra + tard.
    Puis placer un film isolant alu/ bulles, puis dans le toit, de nouveau un isolant de 20mm
    Pas le budget, pour les emmener chez H&M !!!
    Te dirai quoi en mars 2019

  2. JAY Véronique

    Ah ! donc si je comprends bien tes tiroirs à varroa sont en place ? faut que je remette mes langes alors pour vérifier dans 3 semaines…
    et les lanières apivar, t’en fais quoi ? à la déchetterie ?

  3. michel

    Bonsoir fred, je vois que tu privilégie plutôt des cadres avec des fils verticaux que horizontaux peux tu nous expliquer ce choix merci

  4. Christian B.

    Bonsoir
    Une petite question s’il vous plaît à propos des plaques d’hivernage pour plancher Nicot. Outre les comptages varroas, les utilisez vous pour une meilleure isolation thermique de la ruche ? Et si oui, à quel moment les placez vous ? Merci d’avance de votre avis. Bien cordialement. ..

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Bonsoir!
      Habituellement en Buckfast et dans ma région, on replace les tiroirs de mi-janvier (à la reprise de la ponte) jusqu’aux premières vraies rentrées de nectar vers mi-avril. Cette période est celle qui demande la meilleure isolation pour le nouveau couvain.

  5. bech michel

    Salut fred. C’est pas pour rien à mon avis qu’il vende ce modèle, bien plus que celui avec fils verticaux. A chaque fois qu’il y a de la casse à la centrifugeuse, c’est avec fil vertical. . Je crois qu’il y a deux passe de fil en plus ➕

  6. Pingback: Comptage hivernal de Varroa - FRED L'APICULTEUR - Exometeofraiture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *