Reprise de la ponte?

On considère généralement que la ponte des reines des colonies Buckfast redémarre vers le 15 janvier dans nos contrées; l’allongement des jours et l’émergence des premiers pollens (noisetiers) annoncent en effet le renouveau. L’hiver relativement doux (jusqu’à présent!) n’aura pas failli à la tradition: de la condensation, un couvre-cadres chaud et des abeilles dégrappées sont les signes évidents de cette reprise de couvain sur quelques colonies!

Colonie bien dégrappée dont la reine a plus que probablement repris sa ponte.

C’est à partir de maintenant que les colonies vont commencer à taper sérieusement dans leurs réserves: il faut bien alimenter ce nouveau couvain mais il faut aussi lui maintenir une température optimale (+/- 30°C) pour assurer son développement. Autant dire que la surveillance des réserves devra se faire de plus en plus régulièrement afin d’amener la colonie jusqu’aux premières miellées, vers fin mars. Je le rappelle, la colonie doit arriver à ce moment-là quasiment au bord de la famine, avec tout juste 1 ou 2 kgs de réserves résiduelles. Cela pour permettre à la reine de bien étendre sa ponte dès les premières rentrées de nectar et pollen et surtout pour éviter la remontée des réserves hivernales (sirop!) dans les hausses fraîchement posées.

Mais nous n’en sommes pas encore là! Il reste encore 2 gros mois à patienter et un coup de froid prolongé saura freiner les ardeurs de nos chères abeilles, voire les contraindre à sacrifier du couvain afin de maintenir le bilan thermique de la grappe.

Colonie encore grappée, sans doute sans couvain…

NB) Les 2 ruches présentées dans cet article sont des ruches Lyson en polystyrène. La présence d’une grille à reine permet d’éviter les fausses bâtisses dans le couvre-cadres qui est en fait un espaceur de 3 cm de hauteur.

Facebook twitter reddit pinterest linkedin mail

14 reflexions sur “Reprise de la ponte?

  1. michel

    bonsoir fred merci pour ton info toujours à  » l’affût  » en ce qui nous concerne dans le sud aux environs de béziers certaines ruches fortes commencent seulement à se mettre en grappe et jusqu’à présent la reine continuait de pondre ??

  2. olivier

    Bonjour Fred.

    Je suis apiculteur depuis 4 ans et j’ai une vingtaine de ruches.
    J’ai découvert ton site il y a 4 mois et depuis je vais voir régulièrement toutes les bonnes informations pratiques indispensables à la bonne conduite du rucher.
    Comme tu nous le montres,il faut savoir se remettre en question en permanence et ne pas remettre ses échecs sur le dos des agriculteurs et des pesticides,

    Par tes informations judicieuses, je crois que tu peux remettre sur la bonne voie toute une série d’apiculteurs amateurs ou semi amateurs qui ont connu des échecs, et ce pour autant qu’il veulent se remettre en question.
    Je n’ai jamais connu de perte hivernale importante depuis 4 ans( 5à15%) mais je traite le varroa avec Apivar suivi d’un trait ac oxalique par dégouttement .
    Cette année, j’ai traité avec Apivar du 15/8 au 12/11.

    j’ai fait un contrôle varroa le 21/12: résultat :sur un rucher:25% des ruches avec plus de 10 varroas tombés par jour???
    sur le 2e 15% avec plus de 8 varroas par jour sur le troisième, 20% des ruches avec plus de 4 varroas par jour
    Théoriquement: seuil 1 varroa par jour.
    L’efficacité ne semble pas optimale avec l’apivar cette année.

    J’ai traité à l’ac oxalique le 24/12 toutes les ruches avec plus de 2 varroas tombés par jour lors du comptage du 21/12.
    Résultat du comptage varroa après traitement ac oxalique.
    chute naturelle/jour avant traitement :chute totale J+5 après
    ……

    (21/12) moy/5j 29/12/2018 moy 5j 2/01/2019 moy 5j 7/01 moy 5j 11/01

    1 2 3 4 5

    Rucher A
    observations:
    Ruche: 1 2 3 4 5

    19,1,11, 0 0 0 0 0
    10,8,17 0 0 0 0 0
    3 2 33 33 42 8
    14 8 191 44 51 14

    Rucher 2 (beaucoup de moutarde en sept et oct à côté du rucher)

    Ruche:
    5 18 330 208 88 37
    4 32 353 42 31 29
    2 0 10 35 7 7
    20 0 71 38 17 8
    13 2 310 312 91 23
    7 11 325 216 113 44

    Rucher 3

    Ruche:

    12,6,16,15 0 0
    9 4 100 233 154

    Comme on peut le voir, le rucher situé à proximité de vaste surface de moutarde est infesté de varroa même après traitement à l’Apivar.
    Vu le temps très clément à l’arrière-saison et la présence de pollen sur le rucher 2, le couvain est resté présent très tardivement.La population varroa a donc explosé dans ces ruches.
    C’est sur ce rucher que j’ai constaté la mortalité d’une ruche fin novembre, alors qu’elle était très bien fin août.

    A bientôt

    Olivier

  3. soufi

    Merci Fred pour ces précieuses informations.Ici en Algérie ,l’élevage de reines commence en janvier.Un apiculteur qui vient du sud me dit qu’il y’a déjà le couvain mâle ,début de janvier.Ici en Aurès ,il fait très froid ,que du -3 à -5° en janvier :ça caille !

  4. BUSCAYLET YVON

    Je me suis lancé l’an dernier, j’ai deux ruches et fais ta connaissance l,an dernier.
    Merci pour tes conseils et bonne année

  5. Francois

    Bonjour Fred,

    Une question sur la ponte et la méteo à venir : la meteo prevoit de fortes gelées la semaine prochaine. A ton avis quel sera l’impact sur l’activité de la colonie, de la ponte et du couvain si il y en a déja un peu ?

    Merci

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Bonjour,
      Ça dépendra de l’intensité du froid et de la taille de la colonie. Je cite mon article: « Mais nous n’en sommes pas encore là! Il reste encore 2 gros mois à patienter et un coup de froid prolongé saura freiner les ardeurs de nos chères abeilles, voire les contraindre à sacrifier du couvain afin de maintenir le bilan thermique de la grappe. »

  6. Adrien

    Bonjour Fred,

    D’abord, un grand merci pour tes vidéos et ton blog, c’est toujours plaisant d’avoir une source d’information de quelqu’un qui a de l’expérience et sait éviter de tomber dans les discours caricaturaux.
    Je voulais juste savoir, quand tu dis  » la colonie doit arriver à ce moment-là quasiment au bord de la famine » à combien estimes tu le poids d’une ruche à ce moment là ?
    Je viens de faire acquisition d’un peson de 50kg pour justement pouvoir nourrir « juste ce qu’il faut » je voulais donc ton avis là dessus.
    Merci encore et bonne saison 2019 !

    1. Fred l'Apiculteur Auteur de l'article

      Hello!
      Merci! 😉
      Difficile à dire, ça dépend tellement du modèle de ruche, nombre de cadres… Je ne pèse pas normalement, l’habitude me permet de sentir immédiatement là où ça consomme rien qu’en soupesant la ruche. Quand c’est léger, il est temps d’agir! 😉
      A+

      1. willam jean pol

        Bonsoir,
        Merci, merci pour tes conseils Fred et longue vie à toi pour encore et encore nous instruire!!!
        Permets moi de répondre à Adrien. On sait q’une ruche Nicot Dadant 8 cadres pèse 14kg sans nourriture! Il te reste à conclure en n’oubliant pas 2Kg de réserve (‘assurance)

        JP

        PS: toit plastique

  7. willam jean pol

    Bonsoir,
    Merci, encore merci pour tes conseils Fred et longue vie à toi pour encore et encore nous instruire!!!
    Permets moi de répondre à Adrien. On sait q’une ruche Nicot Dadant 8 cadres pèse 14kg sans nourriture! Il te reste à conclure en n’oubliant pas 2Kg de réserve (‘assurance)
    Bon hivernage à tes fifilles
    JP

    PS: toit plastique

  8. phil 50

    Salut Fred,tous mes vœux pour cette nouvelle année qui commence dans le froid.
    Bien content de te retrouver et de suivre tes conseils toujours avisés,
    Bonne continuation

  9. PERNOT

    Salut FRED,

    J’ai le même souci que toi, à savoir que j’ai très peu de chutes naturelles…
    Je pense que le traitement APIVAR n’a pas été suffisant cette année déjà que j’ai perdu quasiment tte mes caisses en 2ans alors si en plus ça s’effondre au printemps!!!
    En + g raté la fenêtre pour faire un passage à l’AO…
    Angoisse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *